samedi 8 janvier 2011

Chroniques de la vie quotidienne au Zabastan (1): La bande-son de l'arrestation de Hamadi Kaloutcha

par  Astrubal, 7/1/2011
video

Ceci est un court document sonore qui retrace quelques moments lorsque la police est venue “cueillir” Sofiène Bel Haj M’Hamed alias Hamadi Kaloutcha. Ce document révèle, en partie, ce qui s’est passé juste après que les agents ont sorti Sofiène de son domicile. Ce que le document montre c’est que l’arrestation —ou plutôt le kidnapping, puisque comme d’habitude aucun titre légal n’est excipé en pareilles circonstances— s’est plutôt déroulée dans le calme. Ce document ne révèle pas de brutalités physiques ou verbales particulières. Était-ce parce qu’il y avait un invité chez les Bel Haj M’Hamed, un témoin gênant en somme, et dont le statut qui se rattache à sa citoyenneté française lui confère suffisamment de garanties pour que ses droits de citoyens soient respectés ? J’ai plutôt tendance à le croire, notamment après avoir lu la teneur scandaleuse des récits des arrestations de certains blogueurs tunisiens. C’est à croire parfois que le salaire de certains, indignes de cette noble profession qu’est la police, soit proportionnel à la géométrie de leur vocabulaire immonde.
De toute façon, quand Sofiène (alias Hamadi) sortira, j’espère qu’il nous apprendra comment il a été traité une fois à l’abri du regard desdits témoins gênants. Par ailleurs, ce document nous apprend que la police est également venue saisir le matériel informatique du blogueur. Et si aucun mandat judiciaire n’avait été délivré pour effectuer cette saisie —ce que je pense également— alors c’est terrible de constater à quel point nos données personnelles sont à la merci de ceux qui parlent au nom de la police. Je dis au nom de la police, car dans tout pays civilisé, la mission de celle-ci n’est pas de violer les données personnelles des citoyens, mais bel et bien de les protéger contre toute intrusion non ordonnée par une autorité judiciaire compétente. Et pour une fois, même Ben Ali serait d’accord avec moi. Et je parie, ancien policier qu’il fut, il est même capable de rajouter “agir sous l’autorité de la loi et sous le contrôle du pouvoir judiciaire, c’est en cela que réside l’honneur de la police“.
Astrubal, le samedi 7 janvier 2011
Co-admin Nawaat.org
Mon compte sur Twitter @astrubaal
Nawaat sur Twitter @nawaat
M-A-J : Je joins le mot par lequel l’épouse de Sofiène Bel Haj M’Hamed dénonce ce qui arrive à son mari.
JE DENONCE ! [A DIFFUSER]
Mon mari Bel Haj M’Hamed Sofiène a été arrêté le mercredi 6 janvier 2011 à 6 heures du matin. Des policiers en civils lui ont “demandé” de les suivre, sans présenter aucun mandat ou autre papier prouvant …leur qualité de policiers. Ils n’avaient pas non plus de commission rogatoire leur permettant de saisir une unité centrale ainsi qu’un ordinateur. Ils m’ont assuré que ce n’était “rien de grave” et que mon mari serait de retour” dans quelques heures”.
Cela fait maintenant 36h que je suis sans nouvelles de mon mari. Je ne connais ni le motif de son “arrestation” ni le lieu de sa détention. Ce n’est pas normal!
Je me suis rendue hier après-midi au centre de Bouchoucha pour demander s’il était là, et on m’a expliqué que la seule chose à faire était “de patienter”, et que toute tentative de savoir où il était serait vaine.
Aujourd’hui je me suis rendue au Consulat du Royaume de Belgique, pour exiger d’eux qu’ils demandent des nouvelles de mon mari, qui est également ressortissant belge. Ils se sont réfugiés derrière cette fameuse phrase:” en Tunisie, il est Tunisien, et on ne peut rien faire”. Mon avocat m’a pourtant bien confirmé que c’était faux et qu’ils se doivent même de demander aux autorités tunisiennes des nouvelles de mon mari, qui est bien Belge et Tunisien, même en Tunisie!
Je leur ai également demandé de transmettre au Consul une lettre dans laquelle je demande à l’Ambassade de Belgique de m’aider à avoir des informations.
Je m’inquiète du sort réservé à mon mari. Je suis paniquée à l’idée de ce qu’il pourrait subir et aux conditions dans lesquelles se déroule cette pseudo arrestation. J’exige des nouvelles!
Je pense également à tous les autres !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire