vendredi 7 janvier 2011

Intifada tunisienne : 19ème jour-Dernières nouvelles du Zabastan : 4 blogueurs et un rappeur arrêtés

Plus de 5 000 personnes ont participé mercredi après-midi  à l’enterrement de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid. La police a empêché le cortège funèbre de défiler devant le siège de la wilaya, où Mohamed s’était immolé. Voici les dernières nouvelles du Zabastan.
Grèves et manifestations
La grève générale de la très grande majorité des  5000 avocats du pays, jeudi 6 janvier, contre la répression de la manifestation du 31 décembre en solidarité  avec la population de Sidi Bouzid a été un succès.  Seuls quelques avocats benalistes l’ont dénoncée comme « politique »…
A Sidi Bouzid, la plupart des lycées et collèges sont en grève. La grève générale des salariés, prévue le 12 janvier, est préparée activement.
A Jbeniana, près de Sfax et à Tala (ouest), la police a dispersé des manifestations de lycéens et d'autres jeunes. Des arrestations musclées ont été signalées dans les deux localités dès mercredi soir. Les affrontements à Jbenania ont commencé le 31 décembre, avec le cycle habituel manifestations-répression-arrestations-tortues-protestations.

Suicides
A Regueb, près de Sfax, un jeune a menacé de se donner la mort par électrocution pour dénoncer la corruption et l'inégalité face à l'emploi.
Un autre jeune s'est immolé à Metlaoui, dans la zone minière de Gafsa..
Mohamed Slimane, 52 ans, un ouvrier du bâtiment, père de deux diplômés chômeurs, a été retrouvé pendu à Chebba, sur le littoral-est. Il était malade et désespéré de recevoir une aide pour se soigner et nourrir sa famille.
À Sidi Bouzid, l'électricité a été coupée dans un quartier après qu'une femme et ses trois enfants sont montés sur  un pylône à haute tension, menaçant de se suicider si les autorités ne faisaient rien pour les aider à sortir de leur situation économique précaire.

Arrestations et censure

Les deux blogueurs tunisois Slim Amamou et Azyz Amamy ont été arrêtés jeudi à Tunis.

Slim est l’un des blogueurs tunisiens les plus connus. Il a dénoncé l’année dernière une opération de phishing des comptes mails des internautes tunisiens. Il a également été parmi les initiateurs de l’opération “Nhar 3la 3ammar” et l’un des organisateurs de la manifestation contre la censure le 22 mai 2010 à Tunis.
La veille de cette manifestation, il a été arrêté avec son cosignataire Yassine Ayari et détenu pendant plus de 12h à la fin desquelles il a été obligé de d’enregistrer une vidéo appelant à l’annulation de la manifestation.


Azyz Amamy, 27 ans, a suivi de près la révolte de Sidi Bouzid, dont il est originaire,  sur son site http://azyz404.blogspot.com, actuellement inaccessible.

 







Le blogueur et militant Hamadi Kaloutcha (http://www.facebook.com/Kaloutcha.Hamadi) a été arrêté à son domicile aux alentours de 6 heures du matin par quatre ou cinq policiers en civil. Un ordinateur portable et une unité centrale ont également été saisis. Les policiers ont déclaré à son épouse qu’ils l’emmenaient au commissariat le plus proche, qu’ils avaient “seulement quelques questions à lui poser” et que “cela ne prendrait que quelques heures”. On est toujours sans nouvelles de lui.

À Bizerte, c'est Sleh Edine Kchouk, militant de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET),et blogueur qui a été arrêté. La police a saisi son ordinateur.
Il semble que ces arrestations soient liées à l’attaque lancée par le groupe Anonymous contre des sites web du gouvernement tunisien (lire ici) 
video
 
Isabelle Mandraud, journaliste du service international du quotidien Le Monde, spécialiste du Maghreb, s’est vue refuser l’entrée sur le territoire tunisien le 6 janvier 2011. Le quotidien est interdit de distribution en Tunisie depuis l’expulsion de son envoyée spéciale Florence Beaugé en octobre 2009.

 


Le rappeur El General, de son vrai nom Hamada Ben Aoun, de Sfax, 22 ans, a été arrêté hier 6 janvier à son domicile. Son site http://elgeneral74.weebly.com/  n’est plus accessible. En revanche, sa page sur Facebook l’est toujours : https://login.facebook.com/general.offciel . Elle a plus de 15 000 fans.

Écoutez son dernier morceau تونس بلادنا Touns bledna Tunisie notre pays:

video

 

1 commentaire:

  1. vive la liberté et les peuple et aba les pouvoir
    et les dictateur et ce que il les soutien comme le france

    RépondreSupprimer