jeudi 13 janvier 2011

ZABA : "Je n'attendrai pas demain pour raser gratis, je le fais tout de suite et en 2014, promis, je me casse"

Durant les 7 à 8 minutes de son discours télévisé, ce jeudi soir 13 janvier 2011, Zine El Abidine Ben Ali a demandé en résumé aux Tunisiens d'être patients et d'attendre 2014 pour le voir partir. En effet - et c'est la grande nouvelle - il ne se représentera pas à "l'élection" présidentielle de 2014, il n'est donc pas président à vie. Il a aussi promis une liberté totale pour les partis politiques et Internet. Enfin, il a dit qu'il avait donné l'ordre aux forces de police de distinguer entres les "voyous" et les honnêtes citoyens et donc de ne plus faire usage des armes à feu. Il a ajouté que des responsables l'avaient trompé et qu'ils seraient donc jugés. Cerise sur le gâteau : une commission indépendante va enquêter sur la corruption. Va-t-elle enquêter sur lui, sa femme, sa famille ? 
Bref, c'est la révolution en direct du Palais de Carthage. La seule question est donc : les Tunisiens auront-ils la patience d'attendre encore trois ans ? Et le Grand Barbier va-t-il vraiment les raser gratis ?
يكفي Basta ! , 13/1/2011, 20 H 15
PS: Ah, nous allions oublier : Zaba a aussi annoncé une diminution des prix du lait, du sucre et du pain, ce qu'à notre connaissance, aucun manifestant n'a réclamé depuis 3 semaines. À croire que le Vieux a confondu 2011 avec 1984, quand il avait fait tirer sur les gens qui demandaient la baisse du prix du pain.

video

video
video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire