jeudi 17 février 2011

Massacre à Manama : l'ordre règne à Bahreïn

video
À 3 h 15 du matin, ils ont attaqué. À 4 h 12, le ministre de l'Intérieur de Bahreïn publiait son communiqué de victoire sur Twitter :


Bilan : 4 morts et plus de 300 blessés, dont certains dans un état grave. Les forces de police ont fait preuve d'une sauvagerie sans limites, exerçant des violences indiscriminées sur tous les occupants du rond-point de la Perle, rebaptisé place Tahrir, n'épargnant ni femmes ni enfants, ni personnel médical ni journalistes. Miguel Marquez, de la la station US ABC News a été copieusement matraqué.. Les policiers ont détruit les tentes à coups de couteaux et on fait usage de toutes les armes de leur arsenal contre les occupants pacifiques.Aussitôt après le nettoyage de la place, ils ont installé des barbelés autour du rond-point, interdisant l'accès aux ambulances. Toutes les tentatives des manifestants de reprendre la place ont été repoussées "victorieusement". Les tanks patrouillent dans les rues de Manama. Le ministre de la Santé aurait démissionné. 
Les deux premiers martyrs du lundi 14 février


 Leurs funérailles
  Le mouvement continue !

Photos Mazen Mahdi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire